AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | .
 

 prez

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Kabrina Lestrange


Nombre de messages : 1453
Age : 29
Localisation : Ici
Emploi/loisirs : Aucun
Date d'inscription : 04/11/2008

Feuille de personnage
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur http://potterworld3.forumactif.org
MessageSujet: prez   Ven 23 Juil - 13:42

La dernière chose que tu verras avant de mourir c'est moi!



      BETTY VOLTURI
      Ton sang m'appartient et je le prendrais jusqu'à la dernière goutte!


      Voici le lien vers

      [url=http://]Mon Amoureux[/url]

Le pire de vos cauchemars




Nom: Volturi
Prénom: Betty
Age et date d'anniversaire: 705 ans, je suis né le 20 juin 1300
Don: Auto-Suggestion
Race: Vampire
Groupe: Volturi

Physique

Je suis la plus sublime des femmes! Et non je ne suis pas imbu de moi-même! J’ai de longs cheveux noir ébène que j’adore par-dessus tout. Je les ondule souvent pour leur donner plus de prestance. J’aime beaucoup me mettre belle. Depuis que je suis devenu vampire et que tout est à ma porter, je ne me prive pas des belles choses de la vie! Donc les beaux vêtements sont pour moi! Je m’habille toujours de façon chic et sexy selon les époques. Et je dois avouer que j’ai une préférence pour cette époque ci. Parfois, l’on pourrait dire que e suis excentrique. Mais j’aime me faire remarquer. Et toute les façons son bonne pour y arrivé! D’ailleurs, il m’arrive quelques fois de me percer le nez. Mais je ne peux pas le garder plus d’une semaine car mon corps de vampire le rejette et se referme comme si de rien était. Mais le temps que je l’a c’est cool! J’ai une taille fine me permettant de mettre n’importe quoi. Ce qui est plus que plaisant. Mes jambes sont longues et filiformes. Et sans vouloir être prétentieuse, j’ai des hanches d’enfer! Mes belles lèvres pulpeuses sont presque toujours couvertes de rouge écarlate. J’adore aussi ma maquiller.
Caractère

Je suis aussi douce qu'un chaton... avec des griffes acérées et des dents bien aiguiser qui n'attend que le bon moment pour attaquer! En fais, je suis plutôt imprévisible comme vampire. L'on pourrait croire que j'ai l'air gentille avec mon petit air angélique, mais il ne faut pas ce fier aux apparences. J'ai vécu assez de chose pour pouvoir vous faire vivre le pire enfer à votre tour! Je déteste me faire contredire! Mais il faut avouer que le suis très convaincante et que c'est plus que rare que les gens ne se rallient pas à mon opinion. J'adore le son de ma voix! Ne la trouvez-vous pas magnifique? Matt trouve que j'ai une voix enchanteresse! Et je suis plutôt d'accord avec lui! Je dois avouer qu'il m'arrive d'être assez chiante! Il ne faut surtout pas me contredire. Je déteste cela!
Nationalité

Ton texteTon texteTon texte Ton texteTon texteTon texte
Ton texteTon texteTon texte Ton texteTon texteTon texte
Ton texteTon texteTon texte Ton texteTon texteTon texte
Ton texteTon texteTon texte Ton texteTon texteTon texte
Ton texteTon texteTon texte Ton texteTon texteTon texte
Ton texteTon texteTon texte Ton texteTon texteTon texte
Ton texteTon texteTon texte Ton texteTon texteTon texte
Ton texteTon texteTon texte Ton texteTon texteTon texte
Histoire

Vie Antérieure :

Vous connaissez l’histoire des sorcières de Salem ? Eh bien, c’est exactement ce qui m’est arrivé en l’an 1301 dans un petit village de la France. Je n’avais rien de bien différent aux autres ! Mais voilà que je me suis retrouvé dans le pétrin. Certaine fille du village avait certaine avait des symptômes que même les médecins de l’époque n’arrivaient pas à expliquer. Ils ont conclu à une possession satanique.

Abigail Weber faisait parti d’entre elle. Et ce n’était pas à mon avantage ! Cette femme me détestait royalement ! Et c’était le cas de le dire. Nous étions deux paysannes. Mais ce qui nous différenciait c’était qu’un chevalier, Sir Mikael Da Revin, avait le béguin pour moi. Il était tellement beau ! Et je dois avouer que je n’étais pas insensible à ses avances ! Je vivais le petit rêve parfait ! Du moins, je me l’imaginais. J’étais certaine qu’il allait me demander en mariage, on allait avoir notre petite maison et qu’on allait vivre heureux.

De plus, ne nombreux meurtres se firent ressentir dans le village. Ce qui entraina l’hystérie générale ! Ils voulaient se débarrasser de toute les soit disant sorcière pour arrêter ses morts.

Mais cela ne se passa pas comme je l’avais imaginé. Le médecin du village, demanda aux femmes « possédées » de leur dire qui les avaient maudites. Et devinez qui Abigail à nommer… Moi ! Mais c’était complètement faux ! Je n’étais pas une sorcière ! Et je n’avais rien fais de mal ! Deux autres femmes et moi avons donc été accusées de sorcellerie… Puis on a été enfermé en prison. De plus en plus, des personnes étaient accusées de sorcellerie. Les prisons se remplirent rapidement. Jusqu'à ce qui ne reste plus de place… Alors la grave décision à été prise ! La mise à mort pour sorcellerie. J’étais chaviré. Mon petit rêve s’écroulait en morceau sans que je ne puisse faire quoi que ce soit pour le retenir. J’allais bientôt mourir et je ne pouvais que subir la conséquence d’un acte que je n’avais pas posé.

Mon chevalier était tout aussi chaviré ! Il tentait de trouver en secret quelque chose qui prouverait que je n’étais pas une sorcière. Mais il devait être discret pour ne pas ce faire lui-même accusé de sorcellerie. Malheureusement, il n’arriva pas à trouver quelque chose pour m’aider et le grand jour arriva… Le jour de ma mort physique. J’étais déjà morte d’avance… j’avais cessé d’espéré. Je ne vivais plus. Je me fis emporter vers la scène pour me faire pendre. Tous mes cris désespérés ne servirent à rien. Il ne me restait plus que quelques minutes à peine à vivre. J’embarquais sur le tabouret d’exécution en essayant d’avoir l’air forte. Mais à l’intérieur de moi, j’étais morte de peur. Je tremblais de tous mes membres bien malgré moi. Ils me passèrent la corde au cou. Du regard, je cherchais mon doux chevalier. J’avais besoin de le voir une dernière fois. Mais rien ! Je ne pu pas le voir ! Il n’était pas là ! Mais où pouvait-il bien être ? Puis le tabouret fut poussez et je tombais dans la vide. Pendant une fraction de seconde, je pu apercevoir son visage. Il était là. Il ne m’avait pas oublié ! Une larme coula sur ma joue alors que je me sentais suffoqué. C’était ma fin ! Betty Millers allait maintenant disparaitre à jamais… Puis je perdais conscience.

Ma Transformation :

Je sentis une grande douleur dans mon corps. J’avais l’impression de brûler sur place ! Mon corps se contractait à chaque spasme que je ressentais. Sa y était ! J’étais en enfer c’était certain ! J’ouvrais les yeux. Ma vu était brouillée mais de ce que je pouvais apercevoir, je ne reconnaissais pas l’endroit où j’étais. J’étais certainement dans les cachots de l’enfer ! Le diable allait arriver pour me faire subir des choses inimaginables ! J’avais peur ! Mais la douleur était tellement grande que la peur que je ressentais étais le moindre de mes soucis. Je refermais les yeux, incapable de les garder ouvert plus longtemps.

Cela faisait combien de temps de j’étais décédé ? Je n’en avais aucune idée. Mais c’était la première fois que j’avais conscience de mon corps depuis que j’avais sentie la corde autour de mon cou me serrer la gorge. Ahhhhh !

Je ne sais pas combien de temps j’ai du endurer cela mais sa m’a paru interminable ! Ça m’épuisait complètement. Au bout de trois jours (C’est ce que je sus plus tard) la brûlure cessa enfin. Je soupirais ! Enfin je n’avais plus cette sensation que ma tête allait littéralement fondre sous les flammes qui me consumaient de l’intérieur. J’avais maintenant l’impression qu’on avait jeté de l’eau sur le feu et qu’il ne restait plus que les cendre du brasier. Je rouvrais les yeux. Je voyais clair maintenant ! Je regardais tout autour de moi. Je n’avais pas la moindre idée de l’endroit où je me trouvais. Je m’assoyais et regardais autour de moi. J’avais l’impression d’être dans un sous-sol. Mais où ? Je remarquais une morsure sur mon poignet. On m’avait mordue ?

Un homme descendit alors les marches et me regarda tout sourire. Je l’avais déjà vu au village, mais je ne lui avais jamais parlé.

-Comment vas-tu milady ?

-Je…. Je vais bien…

En prenant conscience de mon corps, je me rendis compte qu’il y avait quelque chose d’étrange en moi. J’avais une drôle de sensation dans la gorge, comme si j’avais soif.

-J’ai une surprise pour toi !

Il fit alors descendre un homme que je ne connaissais pas. À sa vue, je sautais sur lui et plantais mes dents dans sa gorge et je buvais son sang. Aussi étrange que cela puisse être, j’aimais sa ! Après avoir fini de manger. L’homme qui était en fait mon créateur m’apprit que je ne faisais plus parti de la race humaine, qu’il m’offrait une nouvelle vie et que maintenant j’étais une vampire. Alors qu’il me restait qu’une toute petite étincelle de vie après m’être fait pendre, m’il avait mordu afin de me donner une deuxième vie puis il m’avait emporté dans un autre village pour me donner la chance de vivre en paix. J’eu de la misère à le croire sur le coup. Mais en y repensant bien, cela avait du sens. Je venais de boire quelqu’un ! J’avais l’impression d’être plus forte, j’avais l’impression d’être invincible ! Alors un nom me vint en tête. Mikael ! Je voulu le retrouver ! Le voir de nouveau ! Mon mentor m’avertis de ne pas me faire voir des villageois. Que j’étais supposément morte ! Il avait raison. Je retournais donc dans mon village natal. Après quelques recherches pour le retrouver, j’appris qu’après ma mort, il était tellement chagriné qu’il avait mit fin à sa vie. La peine que je ressentis à ce moment là est indescriptible ! Je ne pouvais pleurer, j’étais une vampire ! Mais je ressentais une douleur immense dans ma poitrine ! Comme si je n’avais plus de souffle ! Je venais de perdre le seul homme qui ne m’est jamais aimé !

Puis une haine sans borne se fit ressentir dans mes entrailles ! Je criais à tue tête, mais cela ne suffit pas à me faire sentir mieux. Un nouveau désir monta en moi. Celui de vengeance ! Dans les jours qui suivirent, je tuais tous ceux qui avaient causé la mort de mon amoureux en commençant par Abigail ! Je la fis souffrir comme jamais avant de l’achever. Puis, je tuais ceux qui m’avais emprisonné et finalement mon bourreau.

Je traversais les années dans l’ombre de moi-même. Je n’étais plus la même. Quelque chose en moi avait changé. Et je ne parle pas du fais que j’étais devenue une vampire. C’était comme si il me manquait quelque chose.

Cent ans plus tard, lors des croisades, je tombais sur un jeune homme. Un chevalier pour être plus précis. Lorsque mes yeux se posèrent sur lui je cessais de bouger. Nous étions là tout les deux à ce fixé dans les yeux comme si plus rien n’existait autour de nous. Non sa ne se pouvait pas ! Je devais certainement halluciné ! Mais plus je le regardais, et plus je me rendais compte qu’il ressemblait en tout point à mon Mikael. Les mêmes yeux, les mêmes cheveux, les mêmes traits de visage qui me plaisait tant. Tout en moi s’alluma ! Je le voulais pour moi et moi seule ! Je voulais qu’il reste en m’a compagnie pour l’éternité, je voulais qu’il m’aime et qu’il n’est d’yeux que pour moi ! Sans m’en faire d’être aperçue ou repéré par les humains, je courais à toute vitesse et l’attrapais sans lui laisser le temps de réagir. Je l’emportais loin de tous pour être que tout les deux. Je savais que je lui avais probablement fais peur, mais tout ce que je voulais c’était lui.

Lorsque je l’eus ramené dans ma maison temporaire, je décidais de le transformer. Ce fut extrêmement difficile pour moi de ne pas boire son sang au complet. C’était tellement exquis ! Le meilleur des nectars que j’ai pu gouter de ma vie ! Mais je parvins à m’arrêter à temps ! Maintenant il était à moi !
Après trois jours de douleurs intense, lorsqu’il revient à lui, je lui expliquais ce qui c’était passé et lui apprenait les rudiments d’être vampire comme on l’avait fais avec moi 100 ans plus tôt. J’espérais qu’il m’aime ! C’était tout ce que je voulais !

Nouvelle Vie :

Après la transformation de mon Matt, nous avons décidé de voyager. Plus rien de nous retenais nulle part. Nous avons visité presque tout les pays d’Europe. Et notre petite promenade c’est arrêter en Italie. À Voltera plus précisément. Arrivé dans la ville, nous avons fait connaissance avec la famille Volturi. Ils furent instantanément attirer par la grande force de tueur à gage de Matt et par mon don d’auto suggestion. Ils nous invitèrent donc à faire parti de leur famille. Au début, je ne voulais pas. Et Aro le savait très bien. Mais Matt lui c’était une autre chose. Il avait vécu comme chevalier alors que moi j’étais une paysanne. Nos priorités n’étaient pas exactement à la même place. Il avait vécu pour protégé et servir les roi tandis que moi je ne voulais rien savoir de la royauté. Ses instincts le poussaient à vouloir rester. Et il en avait vraiment envie. Je ne soupirais rien qu’à y penser. Mais je finis par accepter. Je voulais lui faire plaisir. Il n’aura qu’à me rendre l’appareil dans une couple de siècle!

Imaginez toute la joie qu’Aro à montrer quand nous lui avons dit que nous voulions rester. Nous faisions parti de ses proches et ils en étaient plus qu’heureux. Matt était leur tueur à gage. Personne ne pouvait lui échapper et il n’avait faillit à aucune mission. Moi c’était grâce à mon pouvoir d’auto suggestion.

Voila que mon amoureux à été envoyer au États-Unis pour une mission. PFFT! Ils ne pensaient quand même pas que j’allais rester tranquille ici alors que mon Matty est parti à la guerre?! Non mais il ne faut pas me prendre pour une gourde! Il en était hors de question! Même face à ses protestations, je le suivis de force! Même que j’ai réussi à le convaincre de me laisser venir! Hihi!

Don


Comme vous avez pu le lire un peu plus haut, lorsque j’ai été transformé en vampire, j’ai acquis le pouvoir d’auto suggestion. Qu’est-ce que c’est ? Laissez-moi vous l’expliquer! C’est assez simple. En entendant ma voix, la personne que j’ai décidé fais ce que je lui ai dis de faire en pensant que c’est lui-même qui a eu l’idée de le faire, alors que c’est moi qui lui est soufflé. La seule condition pour que sa marche, c’est qu’il faut que j’aille un contact visuelle avec ma « victime ». Plutôt cool non! Hm... Vous ne comprenez pas encore ce que sa fait exactement? Laissez-moi vous donner un exemple!

Cela faisais à peine quelques temps que nous étions avec les Volturi quand un des vampires qui était déjà la à décider de partir. Cela ne faisait pas plaisir à Aro! Très loin de là. Il voulait que son vampire reste avec eux. Mais comment le forcer sans nécessairement le blesser? Ils se posèrent bien la question que je leur est dit que j’étais capable de le faire. Ils étaient encore septiques face à mon pouvoir. Ils voulaient que je reste avec eux pour la force de mon amoureux. J’allais donc leur faire mes preuves et leur montrer à quel point j’étais indispensable. Je détestais certes me retrouver sous quelqu’un dans la hiérarchie, mais je pouvais tout de même montrer l’étendu de ma force psychologique! Je suis donc allé voir la fameux vampire. Dès que j’eus un contact visuelle avec lui, le tous était jouer!

-Salut Éric!

-Bonjour mademoiselle Volturi.

Je souriais.

-Vous n’avez plus envie de partir! Vous avez changé d’idée et vous irez voir Aro pour lui dire que vous allez rester! Ah! Et n’oublier pas de lui dire que c’est moi qui vous a… « Convaincue ».

Il hocha la tête et tourna les talons. Il se rendit auprès d’Aro et je le suivis pour voir la scène. Il s’inclina bien va devant le grand vampire.

-Cher Roi! Je viens vous parlez pour vous informer que j’ai changé d’avis. Finalement, je vais rester parmi vous. C’est Miss Betty qui ma convaincu de rester ici.

Aro plissa les sourcils et me jeta un regard. Puis il regarda de nouveau le vampire. Il lui prit la main pour lire dans ses pensés. Et il n’y vu rien qui me concernait, sauf l’envie de dire que c’était grâce à moi qu’il voulait rester. Puis il fit la même chose avec moi. Ce qu’il vit dans ma mémoire en revanche le fit sourire. Il me voyait en train de parler au jeune homme et de lui dicter quoi faire avant de le suivre pour voir ce que cela allait donner. Aro était vraiment satisfait! C’est comme sa que j’ai monté en grade!

Plutôt cool n’est-ce pas! Maintenant, est-ce que vous comprenez ce que cela fais? Vous devez certainement vous demander comment il se fait que j’ai hérité de se don. Lorsque j’étais humaine, j’avais un bon sens de la persuasion j’arrivais à convaincre presque n’importe qui par les mots. Cela ne m’a pas vraiment aidé lorsque je me suis fais accusé de sorcière! Mais bon, maintenant ça m’est plus qu’utile!!






La vie est un sommeil, L\'amour en est le rêve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potterworld3.forumactif.org
 

prez

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Coastal Scents et EZ Prez pour presser avec amour?
» Prez e-za
» le Prez victime d'un malaise
» Prez MasterFree
» La Prez de Gcooo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PotterWorld3 :: Good God, Y'All :: le boulot à faire !-